Accédez à l'intranet
Connect with Google Connexion
Ou

Si vous n'avez pas de compte Mail LuxDev




J'ai oublié mon mot de passe

Aide

NIC/023
Amélioration des Compétences professionnelles et techniques au Niveau national

Information

Ce projet est clôturé depuis le 31.03.2015.

Pays
Nicaragua
Bureau régional de LuxDev
Bureau Régional De Managua

Secteur
Formation et Insertion professionnelles
Agence d'exécution partenaire
Institut national technologique (INATEC)
PIC 2
2007 - 2010

Période d'exécution
Novembre 2009 - Mars 2015
Durée totale
65 mois

Budget total
6 620 000 EUR
Répartition des contributions
  • Gouvernement luxembourgeois
    5 000 000 EUR
  • Contribution locale
    1 030 000 EUR
  • Contribution basque
    590 000 EUR

Évaluation intermédiaire

La compétence professionnelle est un facteur clé de la réussite du développement social et économique d’un pays. Dans son programme de développement humain, le gouvernement nicaraguayen s’est fixé pour objectif d’accroître la compétence professionnelle des ressources humaines, élément qu’il considère primordial pour rendre le secteur de la production plus compétitif, améliorer la situation de l’économie, combattre l’exclusion et la pauvreté et renforcer la cohésion sociale.

Le projet vise à améliorer d’une manière durable l’employabilité des jeunes et des adultes. Le Nicaragua devrait donc disposer d’un Système national des Qualifications et de la formation professionnelle cohérent permettant d’identifier les compétences professionnelles dont le pays a besoin pour la production et l’emploi, de définir comment ces compétences seront acquises dans la formation, de reconnaître les qualifications déjà acquises par l’expérience en milieu de travail et enfin, de certifier et de valider de telles compétences.

Le présent projet reprend l’expérience réussie de l’École nationale d’Hôtellerie et de Tourisme (ENAH) dans le domaine de la formation professionnelle et de l’acquisition de compétences et de l’étendre aux sous-secteurs de la soudure, de l’électricité/électronique et des énergies renouvelables où le manque de main d’oeuvre qualifiée est criant.

Le projet fournit un appui institutionnel à l’Institut national des Technologies (INATEC) au niveau central et décentralisé afin que celui-ci évolue dans un contexte institutionnel favorable à l’accomplissement de ses fonctions et propice à la mise en place et à la consolidation du modèle de formation professionnelle, avec notamment la définition des qualifications professionnelles et l’amélioration des systèmes de gestion de la qualité.

Le projet sera clôturé à la fin du mois de mars 2015.

Dernières nouvelles

  • La Formation professionnelle au Nicaragua: Innovation et Prestige

    Publié le 26 Février 2014    Par Eusebio MORA   FR

    L’Institut National Technologique (INATEC) avec le soutien de la Coopération luxembourgeoise, viens de relancer son offre de Formation professionnelle dans ses modalités de formation initiale, dirigée essentiellement vers les jeunes et la formation continue. En même temps l’INATEC lance une campagne pour améliorer son image avec le slogan : « Formation professionnelle : innovation et prestige ».

    La Formation professionnelle devient un des axes prioritaires du Programme National de Développement Humain (PNDH) du Gouvernement de la République du Nicaragua avec l’objectif de développer les compétences de ses ressources humaines, élément qu’il considère primordial pour accroitre sa compétitivité, améliorer son économie, combattre l'exclusion et la pauvreté et renforcer la cohésion sociale.

    L’offre de 2013, largement modernisée puisqu’elle se base en 2014 sur les qualifications professionnelles récemment élaborées, est aussi multipliée par 18 en termes quantitatifs et elle embrasse les trois grands secteurs productifs : l’industrie, le commerce et les services et l’agriculture.

    La nouvelle offre est le produit d’un long processus d’élaboration réalisé en étroite collaboration avec les secteurs productifs en tenant compte des besoins du marché de l’emploi.

    L’INATEC a profité de ce momentum pour lancer une nouvelle image corporative et réorganiser les Centres de formation avec la création de Centres nationaux de référence et de Centres polyvalents. La nouvelle image de l’INATEC vise à améliorer la perception de la formation professionnelle au sein de la société comme une option de l’avenir pour la jeunesse du fait de la variété de son offre et de la qualité de ses prestations.

    Cette campagne, appuyée par des spots publicitaires à la télévision et à la radio, des affiches, des annonces s’est déroulée au cours des mois de janvier et février en phase avec la période d’inscription pour les cours.

    Au deux tiers de la période d’inscription, l’intérêt pour les nouvelles formations a largement surpassée la possibilité d’accueil dans la plupart des cours.

    Ce processus de relance de la formation professionnelle a été appuyé par la Coopération luxembourgeoise, à travers le projet NIC/023. Ce dernier renforce le dispositif de formation de l’INATEC dans le secteur industriel, s’inspirant de l’expérience réussie de l’Ecole Nationale d’Hôtellerie (2007-2013).