Accédez à l'intranet
Connect with Google Connexion
Ou

Si vous n'avez pas de compte Mail LuxDev




J'ai oublié mon mot de passe

Aide

Mongolie

La Mongolie est un pays enclavé comptant une population d'environ trois millions d'habitants. Une grande partie de son activité économique repose sur l'élevage et l'agriculture, mais le pays possède également d'importantes réserves minérales.

Au cours des 30 dernières années, la Mongolie s'est transformée en une démocratie dynamique, triplant son PIB par habitant depuis 1991. Avec de vastes ressources agricoles, animales et minérales, ainsi qu’une population instruite, les perspectives de développement de la Mongolie semblent prometteuses à long terme, à condition que les réformes structurelles se poursuivent.

La croissance économique de la Mongolie devrait augmenter légèrement mais rester modeste à 2,4 % en 2022, cette hausse étant principalement due à la suppression des restrictions liées au COVID-19 et à un fort rebond du secteur agricole. La hausse des investissements privés et publics et de la consommation des ménages devrait soutenir la demande nationale. Cependant, les tensions frontalières persistantes avec la Chine, les perspectives économiques mondiales plus faibles et les prix plus élevés des importations en raison de la guerre en Ukraine devraient limiter la reprise économique.

Le taux national de pauvreté de la Mongolie en 2020 était de 27,8 %, soit 0,6 % de moins qu'en 2018. Si les estimations montrent que la pauvreté en 2020 était légèrement inférieure à ce qu'elle était en 2018, la pandémie de COVID-19 a fortement ralenti le rythme de réduction de la pauvreté. Les simulations indiquent que si la pandémie de COVID-19 n'avait pas eu lieu, le taux de pauvreté aurait pu baisser à 24,3 % en 2020, ce qui suggère que la pandémie pourrait avoir contribué à une augmentation de la pauvreté d'environ 3,5 % en 2020. Le large éventail de mesures d'aide COVID-19, y compris les compléments aux programmes d'aide sociale existants, a joué un rôle crucial dans la prévention d'une augmentation de la pauvreté entre 2018 et 2020.

En ce qui concerne l'éducation, les inscriptions à l'école primaire sont de 97 %. Sur le plan sanitaire, le taux de mortalité infantile pour 1 000 naissances viables a diminué, passant de 13,6 en 2017 à 11,6 en 2021, mais le taux de mortalité maternelle pour 100 000 naissances viables a augmenté, passant de 26,9 en 2017 à 94,9 en 2021.

Pour assurer une croissance durable et inclusive et réduire la pauvreté, la Mongolie devra également renforcer la gouvernance, développer ses capacités institutionnelles pour gérer efficacement les recettes publiques, allouer efficacement ses ressources entre les dépenses, les investissements et l'épargne, et assurer l'égalité des chances à tous ses citoyens dans les zones urbaines et rurales.

Depuis 2001, la Coopération luxembourgeoise s'est activement impliquée dans le secteur de la santé en Mongolie, notamment pour soutenir les efforts du pays pour contrôler les maladies cardiovasculaires à travers cinq phases de projet consécutives. En Mongolie, les maladies cardiovasculaires ont été la plus grande cause de mortalité, représentant 34,4 % de tous les décès en 2018. La Mongolie étant faiblement peuplée, la prestation de services de santé dans les zones rurales et éloignées est l’un des principaux défis. L'introduction du premier réseau national de télémédecine avec le soutien de la Coopération luxembourgeoise a été essentielle pour relever ce défi et renforcer les capacités des centres de santé de niveau primaire et secondaire.

Évolutions des activités en Mongolie (en milliers EUR)

Distribution des déboursements par secteur en 2021

Tous nos projets en Mongolie