Accédez à l'intranet
Connect with Google Connexion
Ou

Si vous n'avez pas de compte Mail LuxDev




J'ai oublié mon mot de passe

Aide

CVE/390
Programme d’appui à la transition énergétique

Information

Pays
Cabo Verde
Bureau pays de LuxDev
Bureau Cabo Verde

Secteur
Énergies renouvelables
PIC 5
2021 - 2025

Période d'exécution
Février 2022 - Décembre 2025
Durée totale
47 mois

Budget total
12 600 000 EUR
Répartition des contributions
  • Gouvernement luxembourgeois
    12 000 000 EUR
  • Contrepartie nationale
    600 000 EUR

Le programme d’appui à la transition énergétique est financé dans le cadre du Programme indicatif de coopération « Développement-Climat-Énergie », qui se conçoit comme la réponse du Luxembourg pour soutenir les politiques et stratégies de développement socio-économiques et environnementales du Cabo Verde durant la période 2021-2025.

Le Cabo Verde dispose d'excellentes conditions pour utiliser les énergies renouvelables, notamment l'énergie éolienne et solaire. Le potentiel des sources d'énergie océanique, géothermique et autres doit encore être exploré. En raison de l'insularité et de la petite taille du marché du Cabo Verde, les combustibles fossiles importés dans le pays ont un coût élevé, ce qui rend les énergies renouvelables, endogènes et relativement bien réparties dans les îles, économiquement compétitives.

Conformément à l’objectif de développement durable 7 et au plan directeur du secteur énergétique 2018-2040 du Cabo Verde, le programme CVE/390 a pour objectif à long terme, l’accès universel à une énergie propre et à un prix abordable. Le programme vise à transformer la manière dont l'énergie est produite et consommée, tout en favorisant la cohésion et l'inclusion sociales ainsi que la compétitivité économique.

Concrètement, le programme :

  • promeut/encourage la micro-génération d’électricité à partir de sources renouvelables ;
  • facilite l’augmentation de la part des énergies renouvelables dans le mix de l’électricité produite ;
  • contribue à améliorer l’efficience énergétique (au niveau de la consommation d’énergie dans les secteurs résidentiel et non résidentiel, et au niveau des pertes) ; et
  • renforce la gouvernance du secteur.

Toutes les îles de l'archipel seront couvertes et la population du Cabo Verde, dans son ensemble, en bénéficiera.

On s'attend à ce que le programme aide également le gouvernement du Cabo Verde à réduire de 25 % les émissions de gaz à effet de serre d'ici à 2030, conformément aux engagements pris dans sa contribution déterminée au niveau national et mise à jour en avril 2021.

En continuité avec les acquis des interventions précédentes, la stratégie de renforcement des capacités, en tant que pilier du programme, consolidera la réforme sectorielle engagée. Au niveau national, dans le cadre de la gouvernance du secteur, l'intervention portera sur la professionnalisation des services de l’énergie avec la direction nationale de l’industrie, du commerce et de l’énergie et l’agence de régulation multisectorielle de l’économie. De même, une stratégie appropriée de développement des capacités sera élaborée pour accompagner les acteurs publics et privés. La réforme institutionnelle, notamment le cadre juridique et réglementaire, reconnait le secteur privé comme principal agent de changement du secteur énergétique.

La concrétisation du droit à l'énergie, c'est-à-dire le droit d'accès et le droit d'utilisation, implique une plus grande égalité entre les sexes dans le secteur, l'inclusion sociale et le principe de « ne laisser personne de côté ».

Contribution du Gouvernement du Luxembourg : 12 000 000 EUR (7 000 000 EUR mis à disposition par le ministère des Affaires étrangères et européennes à travers le Fonds de la Coopération au Développement et 5 000 000 EUR mis à disposition par le ministère de l'Énergie et de l'Aménagement du Territoire à travers le Fonds Climat et Énergie).