Accédez à l'intranet
Connect with Google Connexion
Ou

Si vous n'avez pas de compte Mail LuxDev




J'ai oublié mon mot de passe

Aide

CVE/086
Appui au 5e Recensement général de la population et du logement du Cabo Verde (RGPH) – Projet CVE/086

Information

Pays
Cabo Verde
Bureau pays de LuxDev
Bureau Cabo Verde

Secteur
Décentralisation et Gouvernance locale
PIC 4
2016 - 2020

Période d'exécution
Juillet 2019 - Juillet 2022
Durée totale
36 mois

Budget total
3 200 000 EUR
Répartition des contributions
  • Gouvernement luxembourgeois
    3 200 000 EUR

Le projet d’appui au 5e Recensement général de la population et du logement (RGPH) s’inscrit dans le Programme indicatif de coopération (PIC) 2016-2020 signé entre le Grand-Duché de Luxembourg et la République de Cabo Verde le 12 mars 2015. Il est financé à hauteur de 3 200 000 EUR par la Coopération luxembourgeoise pour une durée de deux ans, jusque juin 2021.

L’objectif du RGPH est d’améliorer la connaissance des caractéristiques de la population et du logement et de contribuer ainsi à la consolidation des interventions publiques et privées en matière de développement du pays.

Ce projet ambitionne d’appuyer l’Institut National de la Statistique de Cabo Verde (INE), notamment dans :

  • la réalisation du 5e Recensement général de la population et du logement 2020 au Cabo Verde RGPH ;
  • la réalisation de l’enquête post-recensement (IPC) ;
  • la phase d’analyse et diffusion des résultats du RGPH.

L’action va se dérouler à travers ces activités clés :

  • acquisition et renforcement des capacités en termes d’équipements informatiques et de licences de maintenance de logiciels ;
  • campagnes de sensibilisation de la population dans tout le pays pour les activités de collecte de données sur le terrain ;
  • recrutement, sélection et formation de l’équipe des enquêteurs pour les 22 municipalités du pays ;
  • sensibilisation de la population à l’IPC ;
  • renforcement de capacités en matière de conception, de traitement et d'analyse des données de l’IPC ;
  • réalisation du travail sur le terrain.

Dans le cadre du projet, certains volets de renforcement de capacités seront développés à travers des missions ad-hoc et des échanges avec l’Institut national de la statistique et des études économiques de Luxembourg (STATEC), avec lequel l’INE a signé un protocole de coopération en 2013. Il est prévu de réaliser deux fois par an des missions d’échange et des ateliers de travail méthodologique, soit à Praia, soit à Luxembourg. L’INE a indiqué que cet appui technique serait surtout nécessaire dans la préparation des actions d’enquête post-recensement et l’analyse et diffusion des résultats.

LuxDev, qui prévoit confier une partie de la mise en œuvre du projet à l’INE à travers une convention de délégation de fonds et de mise en œuvre (CDFMO), conserve un rôle clé en assurant :