Accédez à l'intranet
Connect with Google Connexion
Ou

Si vous n'avez pas de compte Mail LuxDev




J'ai oublié mon mot de passe

Aide

CVE/086
Appui au 5e Recensement général de la population et du logement du Cabo Verde (RGPH)

Information

Pays
Cabo Verde
Bureau pays de LuxDev
Bureau Cabo Verde

Secteur
Décentralisation et Gouvernance locale
PIC 4
2016 - 2020

Période d'exécution
Juillet 2019 - Octobre 2022
Durée totale
40 mois

Budget total
3 200 000 EUR
Répartition des contributions
  • Gouvernement luxembourgeois
    3 200 000 EUR

Le projet d’appui au 5e Recensement général de la population et du logement (RGPH) s’inscrit dans le cadre du Programme indicatif de coopération (PIC) 2016-2020 signé entre le Grand-Duché de Luxembourg et la République du Cabo Verde le 12 mars 2015. Il est financé à hauteur de 3 200 000 EUR par la Coopération luxembourgeoise jusqu’en 2022. Il est le seul projet du PIC IV à continuer jusqu’en 2022, en raison du report du RGPH de 2020 à 2021.

L’objectif du RGPH est d’améliorer la connaissance des caractéristiques de la population et du logement et de contribuer ainsi à la consolidation des interventions publiques et privées en matière de développement du pays.

Ce projet ambitionne d’appuyer l’Institut national de la statistique du Cabo Verde (INE), notamment dans :

  • la réalisation du 5e Recensement général de la population et du logement 2021 au Cabo Verde RGPH ;
  • la réalisation de l’enquête post-recensement (IPC) ;
  • la phase d’analyse et diffusion des résultats du RGPH.

L’action va se dérouler à travers ces activités clés :

  • renforcement des capacités en matière d’équipements informatiques (à savoir 1 500 tablettes) et de licences de maintenance de logiciels, afin de garantir le premier recensement paper-less du pays ;
  • campagnes de sensibilisation de la population dans tout le pays pour les activités de collecte de données sur le terrain ;
  • recrutement, sélection et formation de l’équipe des enquêteurs pour les 22 municipalités du pays ;
  • sensibilisation de la population à l’IPC ;
  • renforcement de capacités en matière de conception, de traitement et d'analyse des données de l’IPC ;
  • réalisation du travail sur le terrain.

Dans le cadre du projet, certains volets de renforcement de capacités seront développés à travers la mobilisation d’une assistance technique spécialisée ad-hoc, surtout nécessaire dans la préparation des actions d’enquête post-recensement ainsi que dans l’analyse et la diffusion des résultats.

LuxDev, qui prévoit de confier une partie de la mise en œuvre du projet à l’INE à travers une convention de délégation de fonds et de mise en œuvre (CDFMO), conserve un rôle clé en assurant :

  • la mise en place du dispositif de gestion du projet ;
  • la préparation, la mise en place et le suivi de l’exécution de la CDFMO ;
  • la conduite du monitoring, des évaluations et des audits ;
  • la réalisation des acquisitions à la demande de l’INE.

Dernières nouvelles

  • CABO VERDE - La Coopération luxembourgeoise soutient le 5e Recensement général de la population et des habitations

    Publié le 27 Juin 2022    Par Virginia Mulas   FR

    Le programme d'appui au 5e Recensement général de la population et des habitations (RGPH) s'inscrit dans le cadre du Programme indicatif de coopération (PIC) IV signé le 12 mars 2015 entre le Grand-Duché de Luxembourg et la République du Cabo Verde et promet un budget de 3 200 000 EUR. Le 5e RGPH constitue la plus grande opération statistique réalisée par l'Institut national de la statistique (INE) du Cabo Verde et couvre l'ensemble du territoire national.

    Un peu d'histoire...

    En 1980, cinq ans après l'indépendance nationale, le premier recensement général de la population et des habitations du Cabo Verde indépendant est réalisé. Par la suite, le recensement sera effectué tous les 10 ans.

    En 1996, le gouvernement du Cabo Verde a mené la réforme du Système national de statistiques (SEN) au sein duquel l'INE constitue l'organisme central, responsable de la production de statistiques générales et de la coordination technique. C'est dans ce contexte institutionnel que le RGPH de l'an 2000 a été organisé. Ce recensement comportait des innovations majeures par rapport aux précédentes éditions, incluant notamment, pour la première fois, un recensement des sans-abri. En outre, le traitement des données comprenait la préparation du système informatique, le codage, le contrôle de la qualité, la saisie et la tabulation. En ce qui concerne la cartographie du recensement, un inventaire des équipements collectifs existant dans les quartiers a été réalisé, ainsi qu'un relevé des coordonnées GPS des structures sanitaires et éducatives. Enfin, un pré-recensement agricole a été effectué.

    Le 5e recensement

    Poursuivant dans cette voie, le RGPH 2021 - initialement prévu pour l'année 2020 mais reporté à cause de la pandémie de COVID-19 et des resctrictions imposées - est consideré comme l'opération statistique la plus complexe menée dans le pays depuis 11 ans.

    Il s'agit en effet du premier recensement 100 % paper-less, grâce au financement de 1 500 tablettes et licences informatiques. En outre, le recensement a permis de former 22 techniciens de l'INE directement impliqués dans la collecte des données, plus de 300 superviseurs et 1 384 agents externes qui ont travaillé comme enquêteurs de terrain, couvrant les 22 municipalités du pays. 

    L'INE a veillé à ce que les phases de collecte de données sur le terrain se déroulent dans le respect total des règles de sécurité sanitaire du pays, grâce à la mise en œuvre d'un plan de contingence anti-COVID-19 qui a permis de garantir l'équipement préventif nécessaire aux agents et aux coordinateurs pour mener les entretiens sur le terrain en toute sécurité.

    Un agent dans la phase de recueil de données (juillet 2021)

    Formation des agents du terrain (avril-mai 2021)

    Suite à la publication des résultats préliminaires en août 2021, l’INE a réalisé l’enquête post-recensement du 16 au 30 août, exercice qui a permis d'évaluer la couverture et la qualité des données collectées dans le RGPH 2021. Malgré les progrès réalisés, des retards ont été enregistrés durant cette phase de vérification, ce qui a entraîné un retard dans la phase de finalisation des tableaux bruts pour les publications nationales, ainsi que la phase de dissémination.

    Les résultats du recensement de 2021

    De manière générale, les résultats définitifs renseignent :

    • 150 206 bâtiments ;
    • 201 348 logements ;
    • 147 984 ménages ; 
    • 505 044 individus. Sur la population recensée, 491 233 étaient des résidents, 13 504 des visiteurs, 104 des sans-abri et 203 des personnes à quai dans les ports du pays.

    Présentation des résultats finaux (avril 2022). De gauche à droite : Mme Lurdes Lopes, coordinatrice du bureau RGPH, M. Osvaldo Borges, président de l'INE, Mme Elga Tavares, statisticienne. Au milieu : Mme Sandrine Thinnes, représentante résidente de LuxDev au Cabo Verde.

    Les résultats du RGPH 2021 sont d'une importance incommensurable, car ils facilitent le dialogue entre les autorités au niveau central et local, ainsi qu'entre le gouvernement et les partenaires de développement, notamment dans la formulation, le suivi et l'évaluation des politiques et stratégies publiques, en particulier les Plans stratégiques de développement durable (PEDS). Le recensement fournit également, entre autres, des indicateurs pour les engagements internationaux, à savoir les agendas, le World 2030 (Objectifs de développement durable) et l'African 2063.

    Pour plus d'informations : https://ine.cv/censo2020/?page_id=1299#

    Le programme CVE/086 - Appui au 5e Recensement général de la population et du logement du Cabo Verde est financé par le Grand-Duché de Luxembourg, et mis en œuvre par LuxDev, l'agence luxembourgeoise pour la Coopération au développement.