Accédez à l'intranet
Connect with Google Connexion
Ou

Si vous n'avez pas de compte Mail LuxDev




J'ai oublié mon mot de passe

Aide

LAO/336
Renforcement des compétences en tourisme, agriculture et sylviculture

Information

Pays
Laos
Bureau régional de LuxDev
Bureau Asie

Secteur
Éducation, formation et emploi
PIC 5
2023 - 2027

Période d'exécution
Janvier 2023 - Décembre 2027
Durée totale
60 mois

Budget total
25 180 000 EUR
Répartition des contributions
  • Gouvernement luxembourgeois
    10 000 000 EUR
  • SDC
    8 180 000 EUR
  • UE
    7 000 000 EUR

Fiches projets

Avec des taux de scolarisation et d’achèvement des études toujours faibles et une participation encore plus faible à l'enseignement professionnel supérieur, les niveaux d'éducation et de compétences au Laos continuent d'être inférieurs à ceux de ses voisins régionaux, ce qui réduit la compétitivité économique et les perspectives de croissance du pays.

Le programme LAO/336, d’une durée de cinq ans (2023-2027), se concentre sur deux domaines clés de la croissance économique future du Laos :

  • le secteur du tourisme et de l'hôtellerie ;
  • le secteur de l'agriculture et de la sylviculture.

Ces deux secteurs clés sont directement pertinents et importants pour un grand nombre de travailleurs et d'entrepreneurs parmi les plus pauvres, les plus défavorisés et les plus vulnérables. Ces secteurs offrent également un potentiel important pour la croissance et l'innovation verte et numérique.

L'industrie du tourisme a été durement touchée par la pandémie de Covid-19, avec une diminution significative de l'emploi. Toutefois, à mesure que l'industrie se redressera au cours des cinq prochaines années, une offre de diplômés de qualité garantira une augmentation continue du profil de compétences du secteur, renforçant ainsi la compétitivité régionale et internationale du Laos en tant que destination touristique.

Les secteurs de l'agriculture, de l'agro-industrie et de la transformation, et de la sylviculture restent des moteurs économiques majeurs dans les quatre provinces cibles. Ces secteurs emploient non seulement un grand nombre de femmes, d'hommes et de jeunes, mais soutiennent également un grand nombre de micro-entreprises et de petites entreprises, fournissant des services en amont et en aval des chaînes de valeur respectives. Avec la levée des contrôles sur le commerce et la circulation, soutenue par les investissements dans les principales liaisons routières et ferroviaires avec la Chine, la Thaïlande et le Vietnam, ces secteurs devraient connaître une croissance significative dans les années à venir, axée sur les exportations.

Le programme est donc idéalement placé pour veiller à ce que les personnes et les communautés défavorisées des zones rurales du Laos disposent des compétences et des capacités nécessaires pour tirer parti de cette croissance et pour faire en sorte que le développement économique rural qui en découle soit à la fois inclusif et équitable.

L'accent géographique sera mis sur les quatre provinces prioritaires de Bolikhamxay, Bokeo, Khammouane et Vientiane. Le soutien au renforcement du développement des compétences professionnelles (DCP) dans le domaine du tourisme et de l'hôtellerie s'étendra au-delà de ces provinces à toutes celles où le tourisme est un moteur économique essentiel. Les activités de soutien à l'agriculture et à la sylviculture s'étendront également à la province de Luang Prabang, où une croissance significative est observée dans ces secteurs.

Les interventions viseront nécessairement le soutien et le développement des capacités d'un large éventail de parties prenantes du DCP, y compris les prestataires de DCP publics et privés, les principaux employeurs et acteurs de la chaîne de valeur dans les secteurs clés, ainsi que les agences gouvernementales nationales et provinciales ayant des mandats liés au DCP. En outre, les ministères compétents et les organisations de masse partenaires seront mobilisés pour soutenir et renforcer la pertinence des services.

Les bénéficiaires finaux sont les milliers de jeunes femmes et de jeunes hommes qui reçoivent des services de DCP, ainsi que les demandeurs d'emploi qui suivent une formation et un accompagnement en vue d'un emploi indépendant et d'une meilleure employabilité. Une priorité particulière sera accordée au renforcement de l'accès au DCP pour les femmes et les filles, les minorités ethniques et les personnes handicapées.

Le programme LAO/336 se concentre sur cinq changements intermédiaires clés en vue d'un système de DCP amélioré et mieux adapté à l'industrie :

  • les services de DCP et leur prestation sont pertinents et de bonne qualité ;
  • la demande de services de DCP de qualité augmente parmi les employeurs, les demandeurs d'emploi et les entrepreneurs ;
  • l'investissement dans les services de DCP, y compris dans les communautés défavorisées, est plus rentable ;
  • la population laotienne, y compris les communautés défavorisées, a accès aux services de DCP ;
  • la population laotienne est consciente des possibilités d'obtenir un emploi sûr et décent.

Cette approche est complétée par l'investissement collaboratif de multiples partenaires de développement, dont la Coopération luxembourgeoise, la Direction suisse du développement et de la coopération et l'Union européenne.

Dernières nouvelles

  • LAOS - Cooperating for the provision of Non-Formal Vocational Skills Development in Agriculture and Forestry

    Publié le 20 Décembre 2023    Par Anaïs LOGIER   EN

    On 13 and 14 December 2023, the Ministry of Education and Sports (MoES) Department of Non-Formal Education (DNFE), together with the Ministry of Agriculture and Forestry (MAF) Department of Agricultural Extension and Cooperatives (DAEC), supported by Skills for Tourism, Agriculture and Forestry (STAF) Programme (LAO/336), held a workshop to identify opportunities for inter-departmental cooperation for the provision of non-formal and informal agriculture and forestry vocational skills development (VSD). 

    The workshop was chaired by Mr Nouphanh Outsa, Director-General, MoES Department of Technical and Vocational Education, and co-chaired by Mr Sengaloun Boutsady, Deputy Director-General, MoES DNFE and Dr Phanxay Ingxay, Deputy Director-General, MAF DAEC. Workshop participants included representatives of provincial non-formal education centres, as well as provincial agriculture and forestry offices.

    The workshop had two objectives: 

    • to introduce the agriculture and forestry components of the STAF Programme to public non-formal and informal VSD providers in Lao PDR;
    • and to establish a foundation for cooperation in non-formal and informal VSD delivery.

    Following presentations of the STAF Programme (and the Local Development Programme (LAO/338) with which the STAF Programme collaborates), a discussion panel comprising Mr Nouphanh Outsa, Mr Sengaloun Boutsady, Dr Phanxay Ingxay, and Mr Phetsamon Thanasack, Deputy Director-General, MAF Department of Organisation and Personnel, delved into the specific roles, responsibilities, and challenges encountered by different departments and ministries in delivering non-formal and informal VSD in agriculture and forestry. The afternoon session saw participants divided into three groups to discuss their 2024 activity plans for non-formal and informal agriculture and forestry VSD.

    On the second day, participants were grouped by provinces (Bokeo, Luang Prabang, Vientiane, Khammouane and Bolikhamxay) to discuss and encourage potential synergies among stakeholders within each province to execute activity plans.

    During the workshop, a noticeable convergence emerged in the 2024 workplans of the DNFE and DAEC (and their provincial representatives) further underlining the importance of coordination mechanisms and ongoing dialogue to prevent duplication of effort and optimisation of benefits for people in rural communities. With a shared commitment to coordination and dialogue, the MoES and the MAF are confident that joint efforts will be undertaken, maximising the impact of non-formal and informal VSD in the agriculture and forestry sectors in Lao PDR. 

    The LAO/336 - Skills for Tourism, Agriculture and Forestry Programme is co-financed by Laos, the Grand Duchy of Luxembourg, Switzerland and the European Union, and implemented by the Lao Ministry of Education and Sports and LuxDev, the Luxembourg Development Cooperation Agency.

  • LAOS - Lancement du programme de renforcement des compétences en tourisme, agriculture et sylviculture

    Publié le 27 Septembre 2023    Par Nicolas TASCH   FR EN

    Le gouvernement de la République démocratique populaire lao et les partenaires de "Team Europe", le Grand-Duché de Luxembourg, la Suisse et l'Union européenne, se sont réunis ce 26 septembre 2023 à Vientiane pour lancer le programme "Renforcement des compétences en tourisme, agriculture et sylviculture", doté d'un budget total de 25 MEUR.

    L'événement de lancement a coïncidé avec le premier comité de pilotage du programme. Il a été présidé par S.E. le professeur associé Dr. Phout Simmalavong, ministre de l'Éducation et des Sports, qui a été rejoint par les co-présidents, M. Thomas Lammar, Chargé d'affaires de l'Ambassade du Grand-Duché de Luxembourg au Laos, S.E. Mme Ina Marčiulionytė, Ambassadeur de l'Union européenne au Laos, et Mme Aurélie Righetti, Directrice adjointe de la coopération pour la région du Mékong, de la Direction du développement et de la coopération suisse.

    Développer les compétences des jeunes et les aider à trouver un emploi plus facilement

    Le nouveau programme quinquennal vise à améliorer les compétences et l'employabilité des jeunes femmes et hommes dans les secteurs du tourisme, de l'agriculture et de la sylviculture. Pour ce faire, il fournira une assistance technique et financière afin de :

    • améliorer la pertinence et la qualité de la formation ;
    • accroître la disponibilité et l'accessibilité des cours, notamment par l'octroi de bourses aux étudiants issus de milieux défavorisés ;
    • aider les apprenants à passer de la formation à l'emploi ou à l'auto-emploi.

    Le programme devrait bénéficier directement à plus de 20 000 jeunes, en particulier ceux issus de milieux défavorisés. Dans le secteur du tourisme, les interventions couvriront les provinces de Vientiane, Khammouane, Bolikhamxay, Bokeo, Luang Prabang, Savannakhet, Champasak et Vientiane Capitale. Pour l'agriculture et la sylviculture, les provinces partenaires sont Vientiane, Khammouane, Bolikhamxay, Bokeo et Luang Prabang.

    Le programme "Renforcement des compétences en tourisme, agriculture et sylviculture" est cofinancé par le Laos, le Grand-Duché de Luxembourg, la Suisse et l'Union européenne, et mis en œuvre par le ministère de l'Éducation et des Sports lao et LuxDev, l'agence luxembourgeoise pour la Coopération au développement.