Accédez à l'intranet
Connect with Google Connexion
Ou

Si vous n'avez pas de compte Mail LuxDev




J'ai oublié mon mot de passe

Aide

CVE/088
Programme d’appui au secteur de l’emploi et de l’employabilité

Information

Pays
Cabo Verde
Bureau pays de LuxDev
Bureau Cabo Verde

Secteur
Formation et Insertion professionnelles
PIC 5
2021 - 2025

Période d'exécution
Février 2022 - Décembre 2025
Durée totale
47 mois

Budget total
18 375 000 EUR
Répartition des contributions
  • Gouvernement luxembourgeois
    17 500 000 EUR
  • Contrepartie nationale
    875 000 EUR

Le programme d’appui au secteur de l’emploi et de l’employabilité est financé dans le cadre du Programme indicatif de coopération « Développement-Climat-Énergie », qui se conçoit comme la réponse du Luxembourg pour soutenir les politiques et stratégies de développement socio-économiques et environnementales du Cabo Verde durant la période 2021-2025.

Ce programme est aligné sur les priorités du Cabo Verde telles que définies dans la stratégie nationale de promotion de l’emploi digne. À travers ce soutien, le Luxembourg entend contribuer aux efforts du Cabo Verde pour atteindre l’objectif de développement durable 8, à savoir : « Promouvoir une croissance économique soutenue, partagée et durable, le plein emploi productif et un travail décent pour tous ».

Le programme s’inscrit dans la continuité des interventions précédentes du Luxembourg au Cabo Verde. Il vise à contribuer à l’augmentation de l’offre d’emploi et de l’employabilité des candidats et, par conséquent, du nombre d’emplois durables (auto-)créés au Cabo Verde. Dans ce cadre, le programme soutient le ministère des Finances et sa direction de l'Emploi, qui supervisent le secteur de la formation professionnelle et de l'emploi, impliquant ainsi les institutions et les acteurs, les municipalités et les collectivités locales, le secteur des entreprises et les autres parties prenantes concernées pour renforcer les liens entre la formation professionnelle et les besoins du marché du travail. Une attention particulière est accordée à la réponse rationnelle, innovante et décentralisée aux défis de l'insertion des personnes formées et compétentes sur le marché du travail en vue du développement économique et social durable.

Le programme prévoit d’atteindre son objectif à moyen/long terme, à travers, notamment :

  • le développement et la valorisation d’une offre de formation de qualité, accessible à tous, en adéquation avec le marché du travail ;
  • la promotion d’une insertion socioprofessionnelle équitable et inclusive des formés ;
  • le renforcement du pilotage du secteur de l’emploi et de l’employabilité par le gouvernement du Cabo Verde, avec un partage clair des rôles entre les différents acteurs ; et
  • l’augmentation du nombre d'emplois durables et d'emplois indépendants. Ceci est conditionné à la fois par une augmentation du nombre d'opportunités d'emploi et par une augmentation de l'employabilité.

Le programme bénéficiera essentiellement aux jeunes (15-35 ans).  Parmi eux, les groupes prioritaires seront les femmes et les personnes les plus vulnérables (y compris les personnes qui n’étudient pas, ne travaillent pas et ne sont pas en formation – NEET, de l'anglais « Not in Employment, Education or Training »). L'égalité de genre et l'autonomisation des femmes, les questions d'inclusion sociale et les droits humains étant des sujets prioritaires pour le Luxembourg et sa politique étrangère, ils constituent les principaux axes d'intervention de ce programme. Un autre thème transversal clé concerne la mise en place et l’adaptation d’outils numériques de gestion et de planification visant à moderniser des institutions du secteur. Les interventions menées dans ce cadre se concentreront sur :

  • l'amélioration de la gestion sectorielle ;
  • la modernisation des établissements de formation professionnelle ;
  • la promotion de l'enseignement à distance ;
  • le développement des compétences numériques  ; et
  • le soutien à l'entrepreneuriat numérique.

Dans cet esprit, le programme CVE/088 constitue un instrument essentiel pour contribuer à la bonne gouvernance du secteur et permettre au Luxembourg de continuer à assumer son rôle de chef de file parmi les partenaires techniques et financiers du Cabo Verde.

Contribution du Gouvernement du Luxembourg : 17 500 000 EUR (mis à disposition par le ministère des Affaires étrangères et européennes à travers le Fonds de la Coopération au Développement).