Intranet access
Connect with Google Log in
Or

If you don't have a LuxDev email account




I forgot my password

Help

CVE/085
Supporting the partnership between the Center for Renewable Energies and Industrial Maintenance (CERMI) and the Center of competence-Technical Engineering of Luxembourg (CdC-GTB)

Information

Country
Cabo Verde
LuxDev's country office
Cabo Verde Office

Sector
Vocational Training & Access to Employment
Partner execution agency
CERMI
PIC 4
2016 - 2020

Implementation period
July 2018 - December 2021
Total duration
42 months

Total budget
4,000,000 EUR
Contribution breakdown
  • Luxembourg Government
    3,800,000 EUR
  • CERMI
    200,000 EUR

Mid-term evaluation

Final evaluation

The project "Supporting the partnership between the Center for Renewable Energies and Industrial Maintenance and the Center of competence-Technical Engineering of Luxembourg (CERMI / CdC-GTB)" CVE/085, executed under axis «Employment and Employability» of the 2016-2020 Indicative Cooperation Programme signed between the Grand Duchy of Luxembourg and the Republic of Cabo Verde, it is funded under the Development and Cooperation Fund for a period of three years (2018-2021).

CERMI_training1.jpgCERMI training

The intervention assigned by the Ministry of Foreign and European Affairs (MFEA) to LuxDev aims at supporting the implementation of a partnership between a Cape-Verdean entrepreneurial public company, the Center for renewable energies and industrial maintenance of Cabo Verde (CERMI) and a Luxembourg economic interest group, the CdC-GTB.

CERMI_solarpanels_copy1.jpgCERMI solarpanels

This innovative project aims at the establishment of the Cape Verdean Competence Center "CdC-3C" limited company, through several phases. The CdC-3C is expected to become a center of excellence that will host and implement the Cabo Verde CdC-GTB pedagogical model. Besides training activities, the project expects the creation of consulting poles which will cover educational engineering, engineering and energy efficiency and renewable energy consulting. Clusters in the fields of certification, metrology and Research / Development / Innovation (RDI) are also foreseen.

LuxDev, which entrusted part of the project implementation to CdC-GTB (ref. Implementing Convention CVE/085•18 1974), retains a key role in ensuring:

  • support for the structuring of this complex partnership ;
  • monitoring the implementation of the Technical Assistance system provided under the Implementing Convention ;
  • monitoring financial implementation;
  • monitoring the implementation of the business plan of the CdC-3C ;
  • conducting evaluations and audits ;
  • acquisitions, at the request of CERMI or the CdC-GTB.

Moreover, the project has strong links with programme CVE/081 (Employment and Employability) and the European Union-funded CVE/881 project (Strengthening the regional positioning of the Center for Renewable Energy and Industrial Maintenance of Cabo Verde). It has also established strong synergies with programmes CVE/082 (Water and Sanitation) and CVE/083 (Renewable Energies).

Latest news

  • CABO VERDE - La métrologie légale prospère au Cabo Verde Dans le cadre d'un projet financé par la Coopération luxembourgeoise, avec le soutien technique de LuxDev

    Published on 4 October 2021    By Virginia MULAS   FR

    Le Centre d'énergies renouvelables et de maintenance industrielle (CERMI) est équipé d'un laboratoire de métrologie légale depuis août 2021. Cet important instrument a été financé dans le cadre de la mise en œuvre du projet CVE/085 - Appui au partenariat entre le Centre des énergies renouvelables et de la maintenance industrielle et le Centre de compétence - Ingénierie technique du bâtiment du Luxembourg (CERMI/CdC-GTB), inclus dans l'axe emploi et employabilité du Programme indicatif de coopération 2016-2020 signé entre le Grand-Duché de Luxembourg et la République du Cabo Verde le 12 mars 2015. Ce programme est financé par le Fonds de coopération au développement à hauteur de 3 800 000 EUR. 

    Le laboratoire de métrologie légale 

    Le processus d'acquisition du laboratoire a débuté en septembre 2020, sa réception et son installation se sont achevées en juillet 2021, malgré les difficultés rencontrées dans le transport maritime en raison de la pandémie de Covid-19.

    Le laboratoire sera utilisé pour vérifier la conformité des équipements de contrôle avec les réglementations légales et normatives applicables, et peut soutenir directement les activités techniques des entités chargées de réglementer et de superviser les activités économiques. Avec le laboratoire le CERMI visera garantir, dans les limites réglementaires, la rigueur des instruments utilisés dans les activités relevant des transactions commerciales, des opérations fiscales, de la sécurité des personnes et de la protection de la santé.

    Ce laboratoire sera utilisé pour effectuer les opérations de première vérification, de vérification extraordinaire et de vérification périodique des compteurs d'énergie électrique active à basse tension, liés aux transactions commerciales de vente/achat d'électricité, conformément à l'Ordonnance 15-2021 du 9 février 2021, qui approuve le règlement sur le contrôle métrologique légal des compteurs d'énergie électrique active au Cabo Verde.

    Il convient également de mentionner que le laboratoire a été financé à 100 % par la Coopération luxembourgeoise. L'investissement total pour le montage, l'installation du laboratoire de métrologie et la formation des techniciens a été d'environ 200 000 EUR, dont la gestion a été assurée par LuxDev.

    La formation 

    La dernière semaine de juillet, la société fournisseur a également formé le personnel et les techniciens du CERMI/CdC 3C à l'utilisation de l'équipement.

    Dans une première phase, les techniciens ont suivi une formation dans le laboratoire de métrologie de Labelec-EDP. L'objectif de cette formation était de donner aux techniciens leur premier contact avec un laboratoire de métrologie et où ils ont eu une première expérience de la réalisation de tests de conformité sur différents types de compteurs et du calcul des incertitudes et des erreurs. Dans une deuxième phase, après le montage et l'installation du laboratoire CERMI, les techniciens ont suivi une formation avec le fournisseur, approfondissant leurs connaissances dans la préparation des calculs d'erreurs et d'incertitudes, et comment effectuer les essais et la vérification de la conformité, avec des compteurs monophasés et triphasés (fonctionnement à vide, démarrage, précision, répétabilité, constante) conformément aux normes applicables. Tous aspects liés à l'utilisation de l'équipement ont également été couverts, notamment la sécurité et la protection contre les chocs électriques, l'utilisation du logiciel, entre autres. Selon le PCA du CERMI, M. Gilson Correia, les deux sessions de formation, à des moments différents, ont eu un impact positif en etant très productives pour les techniciens du centre, les techniciens sont maintenant préparés et capables de fournir le service de vérification de la conformité des compteurs d'électricité.

     

       
    Formation à l'utilisation du laboratoire de métrologie (WP 2.4) pour le personnel du CERMI du 26 au 30 juillet 2021

    Le témoignage 

    Gilson Correia, PCA du CERMI 

    Quels sont les avantages du laboratoire de métrologie pour le secteur et le pays ?

    À l'heure actuelle, le CERMI est dans les dernières étapes de la procédure visant la reconnaissance de l'Institute for Quality Management and Quality Property (IGQPI) en tant qu'organisme de vérification métrologique (OVM) national. Après avoir obtenu la reconnaissance du Lab., le CERMI visera assurer le contrôle de la conformité légale des compteurs (d'électricité), qui ne sont actuellement pas contrôlés par aucune institution indépendante. La vérification métrologique indépendante est une question d'application de la loi et de souveraineté, comme en témoignent les résultats des contrôles d'autres équipements - tels que les balances et les stations-service.

    Ce contrôle revêt une importance particulière pour la société et pour l'utilisateur final lorsque la dépense mensuelle que représente la facture d'électricité pèse si lourd dans le budget mensuel des familles. Il sera très positif aussi pour les entreprises de distribution d'électricité, car les résultats obtenus lors de ces contrôles sont la preuve que les équipements utilisés sur le terrain sont conformes à la législation en vigueur et aux meilleures pratiques du secteur, et permettent également de réduire les pertes et les pertes non techniques.

    Avec la création du cadre juridique et réglementaire et la reconnaissance du CERMI en tant qu'OVM par l'IGQPI, toutes les conditions seront réunies pour que le laboratoire puisse commencer ses activités en 2022.

    Le programme CVE/085 est financé par le Grand-Duché de Luxembourg et mis en œuvre par LuxDev, l’agence luxembourgeoise pour la Coopération au développement.