Accédez à l'intranet
Connect with Google Connexion
Ou

Si vous n'avez pas de compte Mail LuxDev




J'ai oublié mon mot de passe

Aide

CVE/085
Appui au partenariat entre le Centre pour les énergies renouvelables et la maintenance industrielle (CERMI) et le Centre de compétences- génie technique du bâtiment (CdC-GTB)

Information

Pays
Cabo Verde
Bureau pays de LuxDev
Bureau Cabo Verde

Secteur
Formation et Insertion professionnelles
Agence d'exécution partenaire
CERMI
PIC 4
2016 - 2020

Période d'exécution
Juillet 2018 - Décembre 2021
Durée totale
42 mois

Budget total
4 000 000 EUR
Répartition des contributions
  • Gouvernement luxembourgeois
    3 800 000 EUR
  • CERMI
    200 000 EUR

Évaluation intermédiaire

Évaluation finale

Le projet « Appui au partenariat entre le Centre pour les énergies renouvelables et la maintenance industrielle et le Centre de compétences-génie technique du bâtiment de Luxembourg (CERMI/CdC-GTB)» CVE/085, s’inscrit dans l’axe « Emploi et Employabilité  du Programme indicatif de coopération (PIC) 2016-2020 signé entre le Grand-Duché de Luxembourg et la République du Cabo Verde. Il est financé à hauteur de 3 800 000 EUR par le fonds de la coopération au développement pour une durée de trois ans (2018-2021).

CERMI_training.jpg Activités de formation au CERMI

L’intervention confiée par mandat par le ministère des Affaires étrangères et européennes (MAEE) à LuxDev vise à appuyer la mise en œuvre d’un partenariat entre une entreprise publique entrepreneuriale capverdienne, le Centre pour les énergies renouvelables et la maintenance industrielle du Cabo Verde (CERMI) et un groupement d’intérêt économique (GIE) luxembourgeois, le CdC-GTB.

CERMI_solarpanels_copy.jpgCentre pour les énergies renouvelables et la maintenance industrielle (CERMI)

Ce projet innovant vise la création d’une société anonyme (SA) de droit capverdien, le Centre de compétences capverdien «CdC-3C», en plusieurs phases. Le CdC-3C est appelée à devenir un centre d’excellence qui accueillera et mettra en œuvre le modèle pédagogique du CdC-GTB au Cabo Verde. En parallèle des activités de formation, des pôles de conseil sont prévus pour compléter le dispositif envisagé, dont le premier concerne des activités en ingénierie pédagogique et le deuxième en ingénierie et conseils en efficience énergétique / énergies renouvelables. Les pôles dans les domaines de la certification, de la métrologie et de la recherche / développement / innovation (RDI) complètent ce dispositif.

LuxDev, qui a confié une partie de la mise en œuvre du projet au CdC-GTB (convention d’exécution CVE/085•18 1974), conserve un rôle clé en assurant :

  • l’appui à la structuration de ce complexe partenariat ;
  • le suivi de la mise en place du dispositif d’assistance technique prévue dans la convention d’exécution ;
  • le suivi de l’exécution financière ;
  • le suivi de l’exécution du plan d’affaires du CdC-3C ;
  • la conduite des évaluations et des audits ;
  • certaines acquisitions, à la demande du CERMI ou du CdC-GTB.

Le projet a aussi des liens très solides avec le programme CVE/081 (emploi et employabilité) et le projet financé par l’Union européenne CVE/881 (renforcement de l’ancrage régional du centre pour les énergies renouvelables du Cabo Verde). Il a mis en place des synergies solides avec les Programmes CVE/082 (eau et assainissement) et CVE/083 (énergies renouvelables).

Dernières nouvelles

  • CABO VERDE - La métrologie légale prospère au Cabo Verde Dans le cadre d'un projet financé par la Coopération luxembourgeoise, avec le soutien technique de LuxDev

    Publié le 4 Octobre 2021    Par Virginia MULAS   FR

    Le Centre d'énergies renouvelables et de maintenance industrielle (CERMI) est équipé d'un laboratoire de métrologie légale depuis août 2021. Cet important instrument a été financé dans le cadre de la mise en œuvre du projet CVE/085 - Appui au partenariat entre le Centre des énergies renouvelables et de la maintenance industrielle et le Centre de compétence - Ingénierie technique du bâtiment du Luxembourg (CERMI/CdC-GTB), inclus dans l'axe emploi et employabilité du Programme indicatif de coopération 2016-2020 signé entre le Grand-Duché de Luxembourg et la République du Cabo Verde le 12 mars 2015. Ce programme est financé par le Fonds de coopération au développement à hauteur de 3 800 000 EUR. 

    Le laboratoire de métrologie légale 

    Le processus d'acquisition du laboratoire a débuté en septembre 2020, sa réception et son installation se sont achevées en juillet 2021, malgré les difficultés rencontrées dans le transport maritime en raison de la pandémie de Covid-19.

    Le laboratoire sera utilisé pour vérifier la conformité des équipements de contrôle avec les réglementations légales et normatives applicables, et peut soutenir directement les activités techniques des entités chargées de réglementer et de superviser les activités économiques. Avec le laboratoire le CERMI visera garantir, dans les limites réglementaires, la rigueur des instruments utilisés dans les activités relevant des transactions commerciales, des opérations fiscales, de la sécurité des personnes et de la protection de la santé.

    Ce laboratoire sera utilisé pour effectuer les opérations de première vérification, de vérification extraordinaire et de vérification périodique des compteurs d'énergie électrique active à basse tension, liés aux transactions commerciales de vente/achat d'électricité, conformément à l'Ordonnance 15-2021 du 9 février 2021, qui approuve le règlement sur le contrôle métrologique légal des compteurs d'énergie électrique active au Cabo Verde.

    Il convient également de mentionner que le laboratoire a été financé à 100 % par la Coopération luxembourgeoise. L'investissement total pour le montage, l'installation du laboratoire de métrologie et la formation des techniciens a été d'environ 200 000 EUR, dont la gestion a été assurée par LuxDev.

    La formation 

    La dernière semaine de juillet, la société fournisseur a également formé le personnel et les techniciens du CERMI/CdC 3C à l'utilisation de l'équipement.

    Dans une première phase, les techniciens ont suivi une formation dans le laboratoire de métrologie de Labelec-EDP. L'objectif de cette formation était de donner aux techniciens leur premier contact avec un laboratoire de métrologie et où ils ont eu une première expérience de la réalisation de tests de conformité sur différents types de compteurs et du calcul des incertitudes et des erreurs. Dans une deuxième phase, après le montage et l'installation du laboratoire CERMI, les techniciens ont suivi une formation avec le fournisseur, approfondissant leurs connaissances dans la préparation des calculs d'erreurs et d'incertitudes, et comment effectuer les essais et la vérification de la conformité, avec des compteurs monophasés et triphasés (fonctionnement à vide, démarrage, précision, répétabilité, constante) conformément aux normes applicables. Tous aspects liés à l'utilisation de l'équipement ont également été couverts, notamment la sécurité et la protection contre les chocs électriques, l'utilisation du logiciel, entre autres. Selon le PCA du CERMI, M. Gilson Correia, les deux sessions de formation, à des moments différents, ont eu un impact positif en etant très productives pour les techniciens du centre, les techniciens sont maintenant préparés et capables de fournir le service de vérification de la conformité des compteurs d'électricité.

     

       
    Formation à l'utilisation du laboratoire de métrologie (WP 2.4) pour le personnel du CERMI du 26 au 30 juillet 2021

    Le témoignage 

    Gilson Correia, PCA du CERMI 

    Quels sont les avantages du laboratoire de métrologie pour le secteur et le pays ?

    À l'heure actuelle, le CERMI est dans les dernières étapes de la procédure visant la reconnaissance de l'Institute for Quality Management and Quality Property (IGQPI) en tant qu'organisme de vérification métrologique (OVM) national. Après avoir obtenu la reconnaissance du Lab., le CERMI visera assurer le contrôle de la conformité légale des compteurs (d'électricité), qui ne sont actuellement pas contrôlés par aucune institution indépendante. La vérification métrologique indépendante est une question d'application de la loi et de souveraineté, comme en témoignent les résultats des contrôles d'autres équipements - tels que les balances et les stations-service.

    Ce contrôle revêt une importance particulière pour la société et pour l'utilisateur final lorsque la dépense mensuelle que représente la facture d'électricité pèse si lourd dans le budget mensuel des familles. Il sera très positif aussi pour les entreprises de distribution d'électricité, car les résultats obtenus lors de ces contrôles sont la preuve que les équipements utilisés sur le terrain sont conformes à la législation en vigueur et aux meilleures pratiques du secteur, et permettent également de réduire les pertes et les pertes non techniques.

    Avec la création du cadre juridique et réglementaire et la reconnaissance du CERMI en tant qu'OVM par l'IGQPI, toutes les conditions seront réunies pour que le laboratoire puisse commencer ses activités en 2022.

    Le programme CVE/085 est financé par le Grand-Duché de Luxembourg et mis en œuvre par LuxDev, l’agence luxembourgeoise pour la Coopération au développement.