Accédez à l'intranet
Connect with Google
Ou

Si vous n'avez pas de compte Mail LuxDev




J'ai oublié mon mot de passe

Aide

BKF/021
Appui au développement des Technologies de l’information et de la communication (TIC) au Burkina Faso

Information

Bureau pays de LuxDev
Bureau Burkina Faso

Secteur
Développement local
Agence d'exécution partenaire
Agence nationale de Promotion des TIC (ANPTIC)
PIC 2
2013 - 2016

Période d'exécution
Avril 2017 - Décembre 2020
Durée totale
45 mois

Budget total
40 180 643 EUR
Répartition des contributions
  • Gouvernement luxembourgeois
    22 300 000 EUR
  • Contribution locale
    17 880 643 EUR

Videos

  • 20 ans de Coopération luxembourgeoise au Burkina Faso

    20ans de Coopération Luxembourgeoise au Burkina Faso

  • 20 ans de Coopération luxembourgeoise au Burkina Faso - Environnement

    20 ans de Coopération luxembourgeoise au Burkina Faso - Environnement

  • 20 ans de Coopération luxembourgeoise au Burkina Faso - Formation

    20 ans de Coopération luxembourgeoise au Burkina Faso - Formation

  • 20 ans de Coopération luxembourgeoise au Burkina Faso - Technologie

    20 ans de Coopération luxembourgeoise au Burkina Faso - Technologie

Le projet BKF/021 intervient en soutien du Programme d’appui au renforcement des infrastructures de communication (PARICOM) dont l’Agence nationale de promotion des technologies de l‘information et de la communication (ANPTIC) est l'unité de gestion et l'agence d'exécution.

Dans le cadre du PARICOM, le projet concourt ainsi à l’objectif global d’améliorer la disponibilité, l’efficacité et l’accessibilité de l’offre de services de communication électronique sur toute l’étendue du territoire. Il poursuit plus spécifiquement l’objectif d’améliorer la qualité, la fiabilité et l’accessibilité des infrastructures de communications, contribuant à l’atteinte des objectifs du Plan national de développement économique et social (PNDES) 2016-2020. À cet effet, trois résultats sont visés.

Le premier résultat a pour objet la mise en capacité de l’ANPTIC pour qu’elle puisse assurer sa mission de réalisation des projets et programmes de développement des technologies de l’information et de la  communication (TIC) du gouvernement.

Le deuxième résultat vise le développement du réseau de télécommunication RESINA+. RESINA+ est le nom de la solution proposée pour renforcer, par technologie satellitaire, le Réseau informatique national de l’administration existant (RESINA) et le rendre accessible sur tout le territoire.

Le troisième résultat a pour objet la livraison de bénéfices sectoriels en utilisant les capacités de l’ANPTIC et du RESINA+.

Le projet BKF/021 présente la particularité de conjuguer trois leviers de développement :

  • le technologique permet d’accéder de manière indépendante au réseau mondial internet et de désenclaver le pays ;
  • l’organisationnel permet d’accompagner la création et la pérennisation de l’ANPTIC ;
  • l’institutionnel permet d’opérationnaliser les cyber-stratégies adoptées.

Initialement prévu pour démarrer en 2014, ce n’est finalement qu’en avril 2017 que le projet a connu son début de mise en œuvre pour une durée de 27 mois. Début mars 2018, l'ensemble des cinq stations satellitaires ont été installées. Une mise en route de la station de Gaoua a  été faite lors de la fête nationale en décembre. En 2018, il est prévu de réceptionner les cinq stations prévues et de démarrer les travaux d’extension du réseau hertzien vers 42 des 45 chefs-lieux provinciaux.