Intranet access
Connect with Google Log in
Or

If you don't have a LuxDev email account




I forgot my password

Help

Assistant technique international - Finances publiques

Informations

Référence
HR21-NIG-L-GE4
Lieu de travail
Niger
Date de parution
16.02.2021
Date de démarrage
01.05.2021
Durée
8 mois (extension 4 ans possible)

Comment postuler

Deadline
10.03.2021
Postuler maintenant

Contexte

LuxDev est mandatée par le Ministère des Affaires étrangères et européennes du Luxembourg pour la mise en œuvre des programmes de coopération bilatérale du 3ème Programme indicatif de Coopération (PIC III) qui sont :

  • NIG/023 « Appui à l’opérationnalisation du Programme Sectoriel de l’Éducation et de la Formation » pour 12 000 000 EUR ;
  • NIG/024 « Appui au Programme national de Formation et d’Insertion professionnelle au Niger II » pour 18 400 000 EUR ;
  • NIG/025 « Programme d’appui au développement durable dans la Région de Dosso, Phase II «  pour 13 400 000 EUR ;
  • NIG/026 « Programme d’Appui au Secteur de l’Eau et de l’Assainissement 2016/2020 ; phase 3 » pour 28 000 000 EUR ;
  • NIG027 « Appui au renforcement des capacités de la chaîne des dépenses publiques dans les régions de Zinder et de Diffa » pour 2 717 179 EUR.

Au-delà de ces mandats, LuxDev complète son portfolio au Niger avec des coopérations déléguées du Danemark (Eau/Assainissement), de l’Union européenne (Eau/Assainissement) et des Pays Bas (Eau/Assainissement).

Afin d’améliorer la performance et l’efficacité des interventions, les quatre programmes bilatéraux et, dans une moindre mesure les coopérations déléguées qui sont tous exécutés sous la responsabilité des CTP respectifs, partagent et cofinancent les services d’une structure mutualisée (CAM) composée de deux équipes, une pour la gestion administrative et financière, les passations de marchés, les conventions de délégation, les ressources humaines et la logistique et l’autre pour le suivi, le renforcement de capacités et le mainstreaming.

Chaque équipe est animée par un expert international, un Responsable administratif et financier et un Responsable suivi, renforcement de capacités et mainstreaming, et vient en appui aux CTP/ATI en charge de l’exécution des différents projets et programmes dans l’administration, les finances, les passations de marchés, les conventions de délégation, les ressources humaines, la logistique, le suivi-évaluation, le renforcement de capacités des partenaires nationaux et la prise en compte des aspects transversaux. Ceci dans une logique client-fournisseur dans le but de décharger les CTP/ATI de ces tâches et afin de permettre un meilleur focus sur les aspects techniques de la mise en œuvre et notamment du renforcement des capacités des partenaires nationaux.

L’ATI «Finances publiques» aura une double responsabilité :

  • accompagner le Ministère des finances dans la mise en œuvre du Projet NIG/027, et ;
  • conseiller et apporter un appui à l’ensemble des programmes et projets mis en œuvre par LuxDev au Niger sur le volet finances publiques.

Il fait partie de l’équipe de la Cellule d’appui mutualisée.

L’ATI «Finances publiques» dépend hiérarchiquement du Représentant résident (RR). Pour l’appui/conseil sur les finances publiques, il rapporte aux CTP/ATI des différents programmes qui composent le portfolio de LuxDev au Niger de ses activités et des résultats obtenus et assure une communication régulière avec les équipes des interventions, les responsables des cellules de monitoring des contreparties nationales et les consultants perlés court terme notamment pour le volet finances publiques.

Il se coordonnera avec l’ATI Renforcement de capacités de la CAM en ce qui concerne le volet de RC en finances publiques et pour la mobilisation d’expertises court terme en la matière via le contrat cadre.

Il assure une communication et une collaboration régulières avec l’équipe programme, les partenaires de la contrepartie nationale aux niveaux central, déconcentré et décentralisé et les homologues des autres programmes quand cela s’avère nécessaire.

Objectifs de la mission

L’ATI « Finances publiques » aura pour principale mission :

  • concernant le projet NIG/027 :

L’ATI représente LuxDev dans la structure d’exécution du projet. Il fait en sorte que l’ensemble des processus de l’Agence soit mis en œuvre en accord avec le Manuel Qualité de l’Agence. II est le représentant du Bailleur de Fonds (ordonnateur de premier niveau) pour l’exécution des engagements financiers luxembourgeois contribuant à la réalisation du projet.

  • concernant l’ensemble des programmes :

L’ATI soutiendra les équipes des programmes dans le volet « finances publiques » avec ses partenaires des ministères concernés selon la modalité de mise en œuvre de chaque intervention.

Le soutien portera, entre autres, sur les domaines suivants : finances publiques (DPPD, PAP, RAP, Loi de finances…), budgétisation (BPO), comptabilité analytique, maitrise d’ouvrage communale, finances publiques locale, …

Il est porteur des valeurs de LuxDev et relaie la mission de LuxDev quant au renforcement de capacités. Il participe à la mise en œuvre de la vision de l’Agence.

Responsabilités

L’ATI FP aura pour principale responsabilité l’accompagnement du Projet NIG/027 (40% de la charge de travail) et des autres programmes de LuxDev (30% de la charge de travail pour le secteur de l’eau et de l’assainissement – NIG/026 et les 30% restants pour les autres secteurs).

Programme NIG/027:

1. s’assurer de la gestion administrative du projet

  • préparer, suivre et clôturer les Accords de Partenariat opérationnel conclus avec le Ministère des Finances ;
  • planifier les tâches et activités du projet ;
  • organiser des réunions de suivi et participer aux Comités de Pilotage,
  • mettre en œuvre des activités techniques spécifiques ;
  • assurer la clôture du projet.

2. réviser et suivre les Indicateurs objectivement vérifiable (IOV) ;

3. gérer l’information

  • gérer le rapportage: rédiger les rapports prévus à destination de LuxDev et du Ministère des Affaires étrangères et européennes (rapports trimestriels et annuels, rapport de lancement, rapport final) ;
  • gérer les connaissances: établir un processus de documentation des activités et produire des documents de support ;
  • participer à la capitalisation : élaborer et mettre en œuvre un plan de capitalisation et de partage des expériences, effectuer un débriefing lors de la clôture d’un projet, produire des supports et des rapports de capitalisation ;
  • assurer la communication : assurer la liaison entre le projet/programme et LuxDev, présenter l’analyse quantitative et qualitative des risques ainsi que des facteurs de réussite et d’échecs, élaborer un plan de communication des résultats.

4. représenter LuxDev

5. renforcer les capacités aux niveaux individuel, organisationnel et institutionnel

Appui conseil aux autres programmes sur le volet finances publiques

A titre indicatif, concernant les 60% de son temps pour appuyer, conseiller et accompagner les autres programmes sur le volet finances publiques, 30% seront consacrés au Programme du secteur Eau & Assainissement (NIG/026) et les 30% restants aux autres programmes (NIG/023, NIG/024 et NIG/025).

Cet assistant technique aura la responsabilité d’apporter un appui technique auprès des niveaux centraux et déconcentrés des différents secteurs d’intervention. Ses tâches comprennent sans toutefois s'y limiter, l'appui aux thématiques suivantes :

A tous les niveaux :

  • révision et mise en œuvre du Guide d’élaboration du BPO ;
  • appui à la finalisation des tableaux de suivi analytique (état d’avancement du BPO) à produire trimestriellement et annuellement ;
  • effectuer le contrôle qualité de la production des rapports d’activités et financiers, ainsi qu’aux plans d’actions du programme ;
  • suivi des inscriptions budgétaires en Loi de finances des contributions des programmes gérés par LuxDev ;

Au niveau central :

  • appui à l’organisation du suivi sectoriel rassemblant les réalisations inscrites dans le budget national et  celles qui émanent d’autres instances (PTF, ONG, secteur privé, etc.) ;
  • appui dans l’élaboration des DPPD, PAP et RAP des Ministères en articulant étroitement avec les assistants techniques de l’Union Européenne (I3N). Assurer l’élaboration et la qualité des états trimestriels ;
  • production d’un rapport faisant état, après formations et accompagnements, du degré de prise en main à chaque niveau, de la partie « comptabilité analytique »: ce rapport aura pour but de signaler aux Ministères sectoriels et au Ministère de Finances les sites où des renforcements de capacité ou des recrutements apparaissent nécessaires pour sécuriser la prise en main durable du suivi financier ;
  • accompagnement et actualisation en continu du manuel de procédures administratives, financières et comptables du Mécanisme Commun de Financement (MCF) et du Fond Commun du Secteur de l’Education (FCSE) ;
  • animer des sessions de formation pour renforcer les capacités des acteurs dans la divulgation du manuel des procédures administratives, financières et comptables du MCF et FCSE ;
  • appui au processus de passation des marchés et de production du plan de passation des marchés ; appui à l’assurance qualité des respects des procédures, appui à l’archivage de la documentation pour faciliter les contrôles internes des ministères sectoriels et des audits externes ;
  • aide à la gestion des flux financiers avec les PTF, l’ACCT (Trésor) et les trésoriers régionaux ;
  • aide à la préparation des revues sectorielles en appuyant la production des situations financières ;
  • contribution à l’élaboration / révision des politiques, stratégies et guides nationaux sectoriels dans le domaine des finances ;
  • aide à la préparation des revues, entre autres la revue à mi-parcours en formulant toutes les recommandations nécessaires concernant son volet.

Au niveau déconcentré :

  • supervision de la mise en place de la comptabilité analytique au niveau régional notamment dans celles ne disposant pas d’outils (logiciel analytique) ;
  • appui à la formation des cadres des services déconcentrés au transfert des compétences et de la maîtrise d’ouvrage ;

Au niveau décentralisé :

  • appui aux AT en région en matière d’appui à la maîtrise d’ouvrage communale et de la chaîne de la dépense ;
  • mise en place des outils d’appui à la maîtrise d’ouvrage communale : outil de planification, de budgétisation, appui à l’informatisation, outils d’audit et de contrôle financier des ressources issues de la vente de l’eau, etc. ;
  • appui à la planification et à la budgétisation au niveau régional et communal ;
  • appui à l’élaboration et à l’actualisation des PLEA : méthodes et guides .

Son appui vise à aider les ministères sectoriels à mettre en œuvre le volet financier des activités, et notamment les services concernés à savoir la DRFM et la DEP au niveau central, les Directions Régionales et les Directions Départementales au niveau déconcentré, et les collectivités territoriales (maîtrise d’ouvrage).

L’expert sera soutenu dans ces tâches par les experts au sein des programmes sectoriels.

 

Qualifications

  • être titulaire d'un diplôme de l'enseignement supérieur (BAC+5) en droit, sciences politiques, administration, économie ou un diplôme équivalent ;
  • 10 ans d’expérience professionnelle dans le domaine des finances publiques en Afrique Francophone.

Qualifications spécifiques:

  • une expérience professionnelle d’au moins 10 ans dans l’appui à la budgétisation, la planification, le circuit de la recette et de la dépenses publique au niveau central et des collectivités territoriales en Afrique francophone ;
  • expérience d’au moins 5 ans dans le renforcement de capacités institutionnelles, organisationnelles et individuelles ;
  • expérience dans la gestion et le suivi de programme d'appui budgétaire et/ou des mesures d'accompagnement de ces derniers ;
  • connaissance des mécanismes de l’aide au développement favorisant un alignement sur les systèmes nationaux (ex : Aide budgétaire sectorielle, fonds sectoriels, paniers communs…)
  • au moins une expérience professionnelle en matière d’élaboration de manuel de procédures pour des appuis budgétaires sectoriels ou Fonds communs ;
  • maitrise de la mise en œuvre des réformes des directives de l’UEMOA et/ou de la CEMAC notamment leurs implications au niveau des ministères sectoriels;
  • maîtrise des outils informatiques et connaissance du logiciel Tom²Pro.

Le poste est actuellement pour une durée de 8 mois, jusqu'à la fin du PIC actuel (31.12.2021) mais pourra éventuellement être prolongé de 4 ans sur le nouveau programme.

80 caractères max. 80 caractères max.
Ex: 31.12.1999 ou 31/12/1999

Ex: +123 456 789
30 caractères max.
150 caractères max.
200 caractères max.

Taille maximum 5.0 Mo
Type de fichier souhaité: pdf
Types de fichier acceptés : pdf, doc, docx
Taille maximum 5.0 Mo
Type de fichier souhaité: pdf
Types de fichier acceptés : pdf, doc, docx

300 caractères max.

80 caractères max.

 

Charte sur la Protection des Données

En soumettant ce formulaire



• j’accepte que les informations saisies dans ce formulaire soient traitées et
utilisées dans le cadre du processus de recrutement ;



• j’accepte que ces informations soient utilisées pour me contacter aux fins du recrutement pour lequel je soumets ma candidature;



• j’accepte que ces informations soient conservées dans un délai d’un an à compter de la fin du processus de recrutement.



Je suis informé que Lux-Development met en place tous moyens aptes à assurer la confidentialité et la sécurité de mes données personnelles, de manière à empêcher leur endommagement, effacement ou accès par des tiers non autorisés.



Je peux à tout moment demander à ce que mes informations soient supprimées ou
modifiées en contactant le département Recrutement de Lux-Development.